Des réponses à vos questions

La réunion publique du 17 novembre dernier a offert un temps d’échanges nécessaire entre la Ville de Rennes, l’aménageur Territoires Publics, les futurs habitants et riverains de Baud-Chardonnet.
Retour sur vos questions…

Quels sont les liens entre la programmation du futur parc et la base nautique voisine ?

Parmi les premières questions posées, les liens entre le futur parc et la base nautique existante ont été réinterrogés.  Le choix d’une offre complémentaire ouverte à tous les Rennais plutôt que d’un déplacement de la base nautique – qui occuperait la moitié du parc – a été réaffirmé.
L’aménagement d’un « port » sur une partie du parc créera une nouvelle étape rennaise pour les péniches et bateaux. Sa jauge limitée et son aménagement en retrait de la rive actuelle permettront de ne pas empiéter sur la zone navigable.

Qui pourra habiter Baud-Chardonnet ?

La mixité de l’offre de logements a également été questionnée, permettant à Catherine Debroise de réaffirmer les objectifs du Programme Local de l’Habitat (25 % de locatif social, 15 % d’accession sociale, 20 % de produits régulés et 40 % de produits libres)  une diversité des typologies de logements). Sur le seul plan de l’accession à la propriété, Baud-Chardonnet développe une offre très variée : 2 150 €/m² en moyenne pour l’accession sociale, entre 2 600 et 2 800 €/m² pour l’accession à prix maîtrisé et entre 3 400 et 4 100 €/m² pour l’accession libre.

Quand seront livrés les équipements scolaires et petite enfance ?

De nombreuses questions portaient sur les futurs équipements scolaires et petite enfance et la garantie d’une implantation sur des sols appropriés. Qu’il s’agisse de la future crèche ou du groupe scolaire, ils seront réalisés dans le prochain mandat, pour une livraison vers 2023. Leur localisation dans le quartier est choisie en fonction d’une cartographie très précise qui documente la qualité des différents terrains. Le choix d’implantation est soumis à l’Autorité régionale de santé (ARS), avec la démonstration qu’il s’agit des terrains les plus propices à l’accueil de ces équipements.

Quel impact l’aménagement du quartier Baud-Chardonnet aura-t-il sur le plan de circulation ?

Enfin, l’accessibilité et la desserte du quartier ont suscité plusieurs interrogations. Territoires a rappelé le travail de l’équipe de conception urbaine, pilotée par l’agence Reichen et Robert & Associés. Les études et plans intègrent un secteur plus vaste que le périmètre actuel de l’opération d’aménagement. Le schéma de circulation proposé par les urbanistes se poursuit vert l’est, la Rambla étant elle-même imaginée comme un axe pouvant être prolongé par la suite. Le plan d’aménagement prévoir la possibilité de créer à long terme un franchissement des voies ferrées pour ouvrir un nouveau lien nord-sud.

Quant aux transports en commun, la desserte sera d’abord assurée par la ligne à haut niveau de service C4, accessible sur l’Axe est-ouest, de l’autre côté du Pont Vaclav Havel. Une ligne desservira ensuite l’intérieur du quartier. Des précisions seront apportées à l’issue de la refonte du schéma de circulation des bus, après la mise en service de la ligne b du métro.